La valeur des rampes pour les handicapés Le Mag Santé & Bien-Etre


La rampe d'accès pour les personnes à mobilité réduite, pour les personnes en fauteuil roulant, est obligatoire dans tous les lieux publics depuis janvier 2015. Il existe différentes solutions d'accès. Ils peuvent être réglés en fonction de la configuration des lieux, des obstacles à franchir. La rampe dans le domaine du handicap est donc indispensable.

Rampes fixes et permanentes

Il sera intégré dans les bâtiments publics, mais il pourra également être installé sur le chemin extérieur pour accéder à l'entrée d'un établissement. Il permet un accès indépendant à tout moment de la journée et ne nécessite aucune assistance extérieure. Les rampes fixes doivent répondre à un certain nombre de critères fondamentaux, une pente d'au plus 5%, des arrêts de repos en haut et en bas du plan incliné d'une longueur de 1,40 m et tous les 10 mètres. La tour de guet est obligatoire si la différence de hauteur dépasse 40 m. Il existe également des rampes amovibles, installées uniquement lorsqu'une personne à mobilité réduite ou handicapée est présente.

Fixe, remplissable, modulaire

Il existe différentes rampes d'accès. Il est important de choisir le modèle le plus approprié pour le bâtiment. En fauteuil roulant, la moindre chute peut prendre la forme d'un obstacle insurmontable, d'une marche, d'un trottoir.

  • La rampe d'accès est alors indispensable pour se déplacer de façon autonome.
  • La rampe ou valise insoluble est placée sur l'obstacle à franchir, en pratique elles sont facilement transportables.
  • Le prix des rampes d'accès varie selon les modèles, de 40 euros pour une rampe à seuil unique à plus de 1 200 euros pour une rampe avec rideau.

Lorsque vous êtes un particulier et que vous souhaitez installer une rampe accessible dans votre maison ainsi que le service d'indemnisation des personnes handicapées, il existe des aides financières pour organiser votre vie et la rendre plus accessible.