Indépendant: quel choix mutuel? Le Mag Santé & Bien-Etre


Contrairement aux salariés qui ont une mutuelle ou complémentaire santé auprès de leur employeur, le concessionnaire devra choisir la réciproque qui lui convient. Et pour cela, vous devez examiner attentivement les garanties offertes pour une couverture renforcée, mais aussi pour un contrat provisoire.

Sécurité sociale et RSI

En 2019, tous les travailleurs indépendants qui créent leur micro-entreprise étaient systématiquement liés au RSI. Mais maintenant, la situation dépend de la date de création de l'entreprise. En effet, tous les travailleurs indépendants d'ici le 1er janvier 2019 seront systématiquement liés à la sécurité sociale en 2020. Quant à ceux qui ont démarré leur micro-entreprise après le 1er janvier 2019, ils sont nécessairement connectés à la CPAM.

C'est pourquoi il est important de se tourner vers la mutuelle TNS pour les indépendants. En effet, comme tout assuré social, le travailleur indépendant a évidemment droit au remboursement de ses frais de santé. En outre, en cas de congé de maternité ou de paternité, il peut également percevoir des prestations de réponse ainsi que des indemnités journalières de congé de maladie selon certaines conditions.

Analyser les coûts de santé

Abonnez-vous à la mutuelle lorsque vous êtes travailleur indépendant, il est important de garder une trace de vos frais de santé habituels. Par exemple, nous pensons aux problèmes de santé chroniques, aux frais dentaires, au port de lunettes ou à la médecine alternative.

En effet, certains contrats peuvent ouvrir la prise en charge de ces médecines alternatives et donc vous récompenser sous certaines conditions. De plus, il est nécessaire d'examiner les garanties supplémentaires de votre contrat telles que les soins à domicile, la garde d'enfants ou une chambre d'hôpital privée.

Adopter un régime de retraite

C'est l'un des points clés de toute activité en tant qu'entrepreneur indépendant. En effet, un régime de retraite vous permettra de vous protéger et de protéger votre entreprise. Par exemple, en cas de maladie ou d'accident, vous pouvez bénéficier de prestations journalières en cas de problème. De plus, c'est un système qui vous permet de penser à vos proches en versant du capital en cas de décès. Vous pouvez également souscrire une prestation de retraite.

Généralement, un régime de retraite vous permet de vous assurer un revenu minimum en cas d'accident. Cela vous permettra de protéger la situation financière de votre entreprise tout en rassurant votre famille en cas de décès. Malheureusement aujourd'hui, c'est une réflexion que peu de travailleurs indépendants adoptent, notamment à cause du prix du contrat, qui est parfois très élevé. Cependant, il est possible de souscrire à des garanties inférieures, qui vous permettront néanmoins de maintenir un niveau de vie correct.